Passer au contenu

Il y a des courants d’air à la Réjouie

Ce week-end Pierre David et Michel R se sont précipités sur la dalle toute fraîche coulée pour la souiller de gravats immondes venant de la mise à niveau du mur maître.

Ce matin dès potron-minet, la Réjouie ressemblait à une fourmilière.
Des maçons et des charpentiers se sont activés aux extrémités de la maison avec efficacité.
Les maçons au sous sol, les charpentiers sur le toit.
La maison est chauve du sud, toutes les ardoises ont été retirées et une tranchée traverse la cave et le garage pour l’évacuation des eaux usées.
Pendant ce temps une autre équipe de maçons a dressé des rangées de moellons de l’entrée principale au nord

Ce soir en guise d’apéro vespéral, David et Michel R en manque de poussière ont rempli une remorque de gravats – il ne faut pas perdre la main !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.